Association Racines

Maroc : « Racines » œuvre pour la libre occupation de l’espace public

(Agence Société Civile Média) – La deuxième édition des états généraux de la culture au Maroc a été pour l’Association Racines, basée dans ce pays, l’occasion de lancer une pétition pour la libre exploitation de l’espace public.

L’association Racines, qui œuvre pour le développement culturel au Maroc et en Afrique, est partie du constat selon lequel les Marocains entretiennent un rapport mitigé avec l’espace public. Elle milite donc pour une libre occupation de ces espaces par les citoyens en général et les artistes en particulier.

« Plutôt que d’être interdit par défaut, les rassemblements et les manifestations culturelles devraient être tolérés. Ce n’est que dans le cas où ces dernières enfreignent la lois qu’elles devraient être suspendues », a confié Mehdi Azdem, le Directeur de l’association Racines, à nos confrères de Media24.com. Mehdi Azdem estime par ailleurs qu’ «il est inconcevable d’arrêter des artistes ou des musiciens dans la rue, pour motif qu’ils se produisent sans autorisation ».

Pour atteindre ses objectifs et voir les musiciens ou artistes faire une performance dans le rue sans être inquiété, l’association Racines entend déposer une pétition nationale auprès du Chef du gouvernement. Mise en place de politiques de sécurité publique, plans d’aménagement urbain et politiques culturelles qui permettent la libre utilisation de l’espace public pour tous sans exclusion, telles sont les choses que demande cette association à travers le projet FADAE ((Free Access And Diversity For Everyone). La pétition devra recueillir 5000 signatures.

Année: 
2017
Coupure: 
Nom du support: 
societecivilemedia.com