Casablanca : À Quand Un Libre Accès À L’espace Public Par Les Citoyens ?

Au motif qu’ils provoqueraient des nuisances sonores, Casablanca a interdit la rue à ses musiciens. La wilaya explique qu’elle n’a jamais donné d’instructions pour cette interdiction des musiciens sur la place des Nations, renvoyant la balle dans le camp de l’autorité locale et du Qaïd.

De son côté, l’association Racines, association pour le développement culturel au Maroc et en Afrique a lancé une pétition nationale pour le libre accès à l’espace public par tous les citoyens.

Invité : Aadel Essaadani, coordinateur général de l’association Racines

Année: 
2017
Coupure: 
Nom du support: 
luxeradio.ma