CASABLANCA : LES ARTISTES DE RUES DÉSORMAIS INTERDITS

Des artistes urbains qui se produisaient librement depuis plus de huit mois dans la place Maréchal de Casablanca ne peuvent désormais plus le faire. Des musiciens de rue ont été interpellés la semaine dernière suite à une décision de la Wilaya de Casablanca, a relevé l’association Racines qui milite pour le libre accès des artistes à l’espace public. D’après Mehdi Azdem, directeur de Racines, des artistes de rue ont été emmenés au poste de police et ont vu leur matériel réquisitionné avant de le récupérer. Aussi les musiciens concernés ont été contraints de signer une décharge et de s’engager à ne plus se produire sur la place des Nations.

Cette interdiction intervient suite à des plaintes des riverains qui pointent du doigt le tapage nocturne causé par les musiciens.

A noter que la loi, notamment le Dahir datant de 1958 relatif aux rassemblements publics stipule que les artistes doivent informer les autorités locales pour avoir une autorisation avant d’investir une place publique.

L’annulation de cette demande d’autorisation a fait l’objet d’une pétition lancée par Racines en novembre 2016. Cette pétition a atteint 2.000 signatures sur les 5.000 nécessaires pour interpeller les pouvoirs publics.

Année: 
2017
Coupure: 
Nom du support: 
fr.khabarpress.com