Les actions de l'association Racines

Débats

Dès sa création en septembre 2010, l’association Racines a ouvert le débat autour de la culture au Maroc et des problématiques du secteur. L’association a donc lancé son cycle annuel de débats «  Les Mercredi de Racines : une critique, une proposition ».

Les Mercredi de Racines ont donc été pensés comme des rencontres mensuelles se déroulant chaque premier mercredi du mois, autour d’une problématique culturelle en présence d’un invité et d’un modérateur. Il s’agit de débattre, en présence d'un invité et d'un modérateur, des questions liées à la Culture et débutent à chaque fois par un micro-trottoir permettant d'alimenter la discussion et de fournir aux participants des éléments concrets de réflexion. Les débats des ''Mercredi de Racines'' se veulent ludiques, ouverts et constructifs avec une seule véritable règle : une critique, une proposition. Toute critique de l'existant est accompagnée d'une proposition d'action contribuant ainsi à faire des "Mercredi de Racines" un moment de réflexion et une force de proposition pour nos politiques publiques de la Culture au Maroc et en Afrique.

Plaidoyer

Droits d’auteurs

Les artistes marocains ont le plus grand mal à vivre de leur art, dans la mesure où ils ne perçoivent pas la redistribution de leurs droits d’auteurs ni de leurs droits voisins, en ce qui concerne les interprètes. Ils subissent également un préjudice moral car ils ont le plus grand mal à obtenir la protection de leurs œuvres.



Dans ces conditions, il est impossible de développer au Maroc une véritable économie de la culture.
C’est pourquoi, l’association Racines a lancé une campagne de plaidoyer et de sensibilisation aux droits d’auteur en novembre 2011. Elle a commencé par la mise en place d’une pétition en ligne intitulée « Pour un audit du Bureau Marocain des Droits d’Auteur » et qui a récolté plus de 700 signatures (https://10888.lapetition.be/). Racines a mené au fur et à mesure, avec des partenaires comme l’EAC L’Boulevart, le festival Timitar et Basaata productions, différentes autres actions pour faire avancer le dossier des droits d’auteur au Maroc : tables rondes, conférences, rencontres avec le directeur du BMDA et le ministre de la communication, réunions avec les musiciens de la nouvelles scène et d’autres artistes, communiqué de presse et sensibilisation des médias…

Diversité culturelle

L’association Racines a suivi de près la ratification par le Maroc de la convention UNESCO 2005 pour la protection et la promotion des expressions de la diversité culturelle (http://unesdoc.unesco.org/images/0014/001429/142919f.pdf). L’association s’est réjouie de voir le Maroc devenir le 130ème état membre à ratifier cette convention. Racines entend user de son statut d’organisation de la société civile militant pour le développement culturel en s’impliquant dans la promotion et la mise en œuvre de cette convention.

Liberté de création

Du fait de son engagement pour la liberté de création artistique et pour la défense du droit des artistes à s’exprimer via leurs œuvres et en tant qu’acteurs du changement social, l’association Racines a participé activement à la mise en place d'Artwatch Africa, un projet d'Arterial Network, dont le but est de créer un observatoire de la liberté de création, de plaidoyer et d’alerte concernant les violations de la liberté d’expression créative en Afrique. Un premier rapport sur la liberté de création sur le continent a été publié par Arterial Network en septembre 2013. Une mise à jour annuelle de ce rapport est prévue dans le cadre d'Artwatch Africa.

Information

Bulletin d’information et site web
L’association Racines a pour vocation de maintenir le secteur créatif marocain et africain informé de l’actualité culturelle et artistique sur le continent.
Ainsi, le site web de Racines sert de plateforme d’information, de documentation, de formation et d’échange à travers ses différentes rubriques : actualités, base documentaire et forum de discussion. L’association diffuse également, chaque mois, un bulletin d’information en arabe et en français. Celui-ci a pour objectifs de mettre les sympathisants de Racines et ses membres au fait de l’actualité de l’association et de ses actions. Il vise par ailleurs à partager l’information concernant des événements artistiques ou culturels, des appels à projets, des appels à candidatures, des projets d’échanges et de coopération culturelle, des dates importantes, au Maroc, en Afrique ou ailleurs.

Forums et rencontres

L’association Racines, en sa qualité d’acteur culturel et d’organisation de la société civile marocaine mais aussi en tant que Chapitre National d’Arterial Network (www.arterialnetwork.org) est invitée à participer à des rencontres à l’échelle nationale, régionale, continentale et internationale. Racines est appelé à partager son expérience du secteur culturel marocain mais également à débattre avec ses homologues du monde entier sur des thématiques liées à la culture, au développement, aux droits de l’Homme, aux libertés, aux industries créatives, à la diversité culturelle….Ainsi, les membres de l’association sont allés représentés Racines à diverses manifestations : festivals, conférences, forums, débats, tables rondes, émissions radio ou télévisées…

Conférences

Le Maroc a été choisi pour accueillir la 4ème édition de la conférence sur l’Économie Créative Africaine d’Arterial Network en novembre 2014. Ainsi, il sera la destination de centaines d’acteurs culturels, d’artistes, d’ONG, d’institutionnels, d’experts en politiques culturelles, de fondations culturelles et de bailleurs de fond du monde entier. Ces délégués viendront débattre de la situation des industries créatives africaines, proposer des plans d’Actions et des stratégies de promotion et partager leurs expériences et leurs réussites.
Éditions précédentes 2012 et 2013.
http://acec2013.org.za/
http://www.arterialnetwork.org/form/african-creative-economy-conference

Formation

L’association Racines participe depuis septembre 2012 à la mise en œuvre d’un programme de formation continentale intitulé «Cultural Leadership, Governance and Entrepreneurship Training» et dédié au renforcement des capacités des acteurs culturels africains. Ce programme est porté par l’organisation sud-africaine basée à Cape Town, « the African Arts Institute – AFAI » avec le soutien de l’Union Européenne et en partenariat avec de trois autres structures africaines : Groupe 30 Afrique au Sénégal; Doual'art au Cameroun ; Centre d'Arts GoDown au Kenya ainsi que l’Institut Goethe et le réseau Arterial Network.
Ce programme qui s’étale sur 3 années comporte plusieurs types de formations visant différentes cibles : la formation des formateurs, la formation des leaders culturels, la formation en entreprenariat culturel et la formation en gestion de projets culturels.
Le programme «Cultural Leadership, Governance and Entrepreneurship Training»a pour but de faire progresser la dimension culturelle du développement et de la diversité culturelle en Afrique à travers l'amélioration de la gouvernance culturelle.
http://leadershipculturel.wordpress.com/

Recherche et publication

État des lieux et diagnostic des arts et de la culture au Maroc. Vers des États Généraux de la Culture.
Ce projet s'inscrit totalement dans la vision de Racines en tant qu'association culturelle. Ce projet consiste à réaliser une cartographie en ligne et un état des lieux des disciplines artistiques existantes, un diagnostic du secteur culturel marocain, des études transversales concernant la culture (éducation, formation, diversité culturelle, rayonnement, gouvernance, industries créatives, espace public et projets urbains, droits des artistes, droits d'auteurs...), des rencontres avec les publics et les acteurs culturels, la rédaction d'une proposition de politique culturelle et enfin, l'organisation des États Généraux de la Culture au Maroc en présence de tous les intéressés (Ministères de la Culture, du Tourisme, des Finances, de l'Industrie et de l'Artisanat, de l'Intérieur, de l'Éducation Nationale, des artistes, des acteurs culturels, des journalistes...).
Il s’agit d’une initiative indépendante de la société civile dans le but de fournir un outil décisionnel aux institutionnels et de mise en réseau des acteurs de la Culture.

Activité du réseau

Outre ses activités locales, Racines en tant que Chapitre National d’Arterial Network au Maroc, participe activement aux activités et projets menés à l’échelle continentale par l’organisation.

Sur le plan administratif, Racines abrite depuis mars 2013 le Secrétariat Régional Afrique du Nord d’Arterial Network. L’objectif de ce Secrétariat est de développer la présence et le leadership de l’organisation au niveau locorégional, de renforcer et de soutenir les Chapitres Nationaux existants et d’en développer d’autres dans les pays où il n’y en a pas. Le Secrétariat a également pour but de développer la bonne gouvernance des Chapitres Nationaux et de renforcer leurs capacités dans la gestion de projets culturels, la recherche de financement, le networking, le lobbying et le plaidoyer…

Racines, à travers son Secrétariat et quelques uns de ses membres fait parties du Groupe de Discussion sur les Politiques Culturels dont le but est de mettre en place une stratégie de plaidoyer, des modèles de politiques culturelles, des guides à l’attentions des gouvernements et de la société civile, des débats et des conférences d’experts sur la question…

L’association Racines est également très impliquée dans le projet Artwach Africa démarré par Arterial Network en 2011 et qui consiste à mettre en place un outil de surveillance, de plaidoyer et d’alerte concernant les violations de la liberté d’expression créative en Afrique.

Toujours dans le cadre de la mise en réseau des structures culturels et artistiques africaines, Racines a pris part à la mise en place, au lancement et au développement du Réseau des Festivals d’Afrique Afrifestnet ( www.afrifestnet.org ) . Arterial Network a mis en place, en 2011, le Réseau des Journalistes Culturels Africains AAJN ( http://africanartsjournalistnetwork.wordpress.com/ ). Racines participera très prochainement à la re-dynamisation de ce réseau et prendra part à ses futures activités.